Pop’Skills Finance promotion Ardian : une formation pour les femmes aussi !

Dernière mise à jour : 2 mars

En novembre dernier, 10 étudiants ont participé à la formation Pop’Skills Finance pour Ardian organisée par Vox Populi. Cette formation s’est déroulée dans les locaux d’Ardian, un leader mondial de l’investissement privé.


Durant cette formation, de nombreux intervenants ont aidé les étudiants à se dépasser et à devenir une meilleure version d’eux mêmes.


Cette session était assez spéciale car la majeure partie des candidats (huit sur dix) était des femmes. Oui, elles ont osé ! Elles ont toutes décidé de ne pas se mettre de barrières et d’entrer dans cet univers majoritairement masculin.


Encourager les jeunes femmes dans la Finance à l'aide d'initiatives innovantes, à l'instar d'Ardian avec son programme Generation Women, est un sacré challenge à relever pour bon nombre d’entreprises du secteur qui souhaitent les attirer, car beaucoup d’entre elles s’autocensurent et hésitent à franchir le pas alors qu’elles en ont les capacités.


Marième Niang, étudiante en Master of Science in Management à Audencia Business School une jeune femme qui a participé à la formation encourage vivement les jeunes femmes à entrer dans le monde de la Finance. « Il ne faut pas se laisser impressionner par le fait d’être en minorité, avoir confiance en ses capacités et surtout avoir conscience que les choses sont en train de changer ; donc on a notre place au même titre qu’un homme. Il ne faut pas se brider. »


Pendant la semaine de formation Pop’Skills, en novembre dernier, les candidats ont d’ailleurs travaillé sur leurs peurs lors de l’intervention d’Eric Langevin, le professeur expert des soft-skills. Elles ont aussi appris à gérer le stress qui entoure la recherche de stage.





Un autre aspect de la formation est de faire un réel travail d’introspection, notamment avec Isabelle Groneman, experte en développement personnel. Les étudiants ont effectué des exercices psychologiques pour les aider à dépasser le syndrome de l’imposteur, syndrome dont « 75% des femmes » disent souffrir (source : « Tout vouloir, Tout avoir », Sarah Zitouni). Ne pas se sentir à sa place, ne pas mériter, avoir une peur terrible d’échouer… De nombreuses étudiantes ont d’ailleurs témoigné que c’était l’intervention qui les a le plus marqué et le plus aidé.


Grâce à la formation Pop’Skills, les dix étudiants ont formé un groupe d’entraide qui leur a aussi permis de s’identifier à d’autres personnes qui avaient le même profil qu’eux. Ce qui est important, notamment dans un milieu aussi compétitif que la Finance. Selon Randy, une étudiante au double cursus HEC et Polytechnique qui a participé à la formation, c’était « une vraie pause par rapport au stress de la recherche de stage et le stress qui vient avec les études. ». Ce groupe est une vraie chance car, selon elle, il est rare de trouver des personnes qui leur ressemblent, qui n’ont pas le rôle de modèle mais plutôt de motivateur.


Avec la formation Pop’Skills Finance, Vox Populi veut participer à l’idée d’une Finance engagée, ouverte au monde qui l’entoure ; un monde diverse et inclusif. Et comme Mariam Amanullah, étudiante en Master 2 de Banque Finance à l’université Paris Panthéon Sorbonne, l’exprime avec détermination, « Alors, oui, on dit souvent que c’est un milieu très masculin, mais la diversité des profils et des genres peut produire d’excellents résultats ! ».



Pour retrouver les témoignages des participants, rendez-vous sur notre page Instagram @voxpopuli_assos ou cliquez ici.


Si vous aussi souhaitez participer à une de nos formations PopSkills, rendez-vous sur notre site https://www.popskills.fr


Un grand merci à tous les participants et tous les intervenants.





18 vues0 commentaire